Commandez Dog Chef
Profitez de 20% de réduction sur votre boîte d'essai !

Les races de chiens sujettes aux problèmes respiratoires

Lorsque l’on adopte un chien, on pense tout d’abord aux longues ballades , aux léchouilles et si on est prévoyant et bien renseigné, on anticipe également les aboiements et les gratouilles intempestives dans le jardin. On pense nettement moins à l’aspect médical, surtout quand vient le moment de sélectionner la race de votre meilleur ami.

Les races de chiens sujettes aux problèmes respiratoires

Pourtant en fonction des espèces de chien, des maladies précises peuvent subvenir. En cause ? La consanguinité parfois précipitée par des éleveurs peu scrupuleux, mais aussi la morphologie de l’animal et ses dispositions naturelles à des troubles comme l’embonpoint. Certaines races de chien sont par exemple sujettes aux problèmes respiratoires. Ces troubles assez fréquents provoquent des halètements et des ronflements dans les cas les moins graves et peuvent mettre en danger la vie de votre animal dans les cas les plus sévères. Rassurez-vous pourtant, il existe des moyens efficaces pour prévenir ce genre de soucis. À commencer par des visites régulières chez le vétérinaire.

Les causes de maladies respiratoires chez le chien :

Si la race est souvent une cause de maladie respiratoire chez le chien, il existe de nombreuses autres raisons qui empêchent votre chien de respirer correctement. À vous d’identifier le souci, si nécessaire avec l’aide d’un professionnel : le trouble est-il ponctuel ? Intervient-il a une période spécifique ? Votre chien présente-t-il d’autres symptômes ?

Mon chien a ingéré un corps étranger : Une des principales raisons des soucis respirations soudains chez le chien est l’ingestion d’un corps étranger. 

Mon chien souffre d’une bronchite : Virale, bactérienne voire allergique, cette maladie bien connue de tous les mammifères cause une inflammation des bronches.

Mon chien est atteint d’une trachéite : La trachéite est une inflammation de la trachée, elle peut être virale ou bactérienne et provoque également des aboiements rauques.

Mon chien a développé une tumeur : Malheureusement les tumeurs et certaines maladies plus graves peuvent également causer des soucis respiratoires.

Mon chien souffre d’une malformation congénitale : Certaines races de chiens sont particulièrement sensibles aux problèmes respiratoires. Notamment les petits chiens.

Les races de chien sensibles aux maladies respiratoires chez le chien :

Le syndrome respiratoire des chiens de races brachycéphale est une affection qui concerne de nombreuses races de petits chiens. Ce syndrome entraîne des difficultés respiratoires causés par des narines trop petites et un palais trop mou et trop long qui empêche la glotte de se fermer normalement. La nourriture ainsi ingérée est alors susceptible de se retrouver en petite quantité dans les poumons, ce qui dégénère alors en pneumonie.

Si tous les individus d’une même race ne sont pas tous concernés, restez vigilants si vous possédez un chien issu d’une des races suivantes :

  • Boston Terriers ;
  • Bouledogues Français ;
  • Bouledogues anglais ;
  • Boxers ;
  • Carlins ;
  • Lhasa Apso ;
  • Pékinois ;
  • Shar Pei ; 
  • Shihs tsu.

Tous les chiens des races citées ne sont pas sujets à ces maladies, mais il convient de rester très vigilants. Les premiers symptômes se manifestent quand le chien devient adulte. Si des ronflements sont normaux, notamment chez le Pug (carlin), une visite préventive chez le vétérinaire vous permettra de déterminer si le chien est concerné. Il est fondamental d’assurer le bien-être de votre précieux compagnons.

Et vous ? Avez-vous constaté un trouble respiratoire chez votre chien de race ? Dites-nous tout en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Download Google Chrome

×