OFFRE ! -20% sur votre boîte d’essai: code START20 Cliquez ici ! Livraison gratuite

Combien de temps durent les chaleurs d’une chienne et d’un chien ?

Chez la chienne, les chaleurs correspondent à ses périodes de fertilité alors que chez les mâles, elles correspondent à ses phases de « rut ». Ce sont tous les moments où il va être attiré par les phéromones des femelles. Si celles des chiennes peuvent se prévoir de manière minutieuse, le rut des chiens est imprévisible.

Plusieurs symptômes peuvent vous mettre la puce à l’oreille et certaines astuces peuvent vous permettre de calmer vos chères boules de poils durant ces moments qui ne sont pas toujours agréables.

Mais alors combien de temps durent les chaleurs d’une chienne et d’un chien ? Dog Chef vous donne des astuces pour les gérer au mieux ou les stopper.

Comment calmer un chien mâle en période de chaleur ?

Il est tout à fait naturel que vous vous demandiez comment calmer un chien mâle en période de chaleur. A partir de la puberté donc 6 mois pour les petits chiens et de 12 à 15 mois pour les plus gros, il peut être en rut pour plusieurs raisons.

Il peut être attiré par une chienne en chaleur située à proximité dégageant des sécrétions chargées de phéromones.

Son comportement est alors modifié pendant un certain temps. Mais combien de temps durent les chaleurs d’un chien mâle ? Leur durée peut varier en fonction de plusieurs éléments.

Si des chiennes entrent en période de chaleurs de manière différée et se trouvent dans son environnement proche comme chez vos voisins par exemple, votre chien peut être en rut de manière prolongée. Eh oui, il sera capable de détecter les phéromones des chiennes des alentours de manière continue, à condition qu’elles ne soient pas stérilisées.

Fréquentes en été ou au printemps, saisons durant lesquelles les températures sont plus élevées, votre toutou aura néanmoins plus de mal à faire augmenter sa température corporelle en plein hiver. Il vivra alors moins de périodes de chaleurs durant cette saison pleine de fraîcheur.

Pendant cette période, il reniflera des sécrétions laissées par les femelles lorsqu’il en croisera une étant en période de chaleur, il urinera autour d’elle, la reniflera etc. mais le plus dérangeant pour vous sera lorsqu’il aura envie de fuguer.

Il aura envie de partir retrouver une de ses nombreuses dulcinées en chaleur présentes dans le parc au moment de sa promenade. Veillez donc à ne pas le détacher durant les promenades.

Comment calmer les chaleurs d’un chien ? Voici quelques astuces de Dog Chef :

  • Eloignez votre chien des phéromones en l’amenant loin de l’endroit où les chiennes sont en allant le promener. Cela aura un effet quasi-immédiat ;
  • Séparez votre chienne en chaleur de votre chien en rut dans votre maison en les plaçant dans deux pièces différentes ou les plus éloignés possible ;
  • Eloignez les objets ayant été en contact avec les phéromones d’une chienne en chaleurs ;
  • Laissez la femelle le plus possible à l’intérieur pour qu’elle ne répande pas ses hormones dans l’air et ne provoque pas de périodes de rut chez les mâles aux alentours ;
  • Canalisez son comportement un peu plus impulsif et chargé de testostérone par le jeu.

Mais avant toute chose, restez patients ! Votre toutou n’est pas responsable de ses variations hormonales.

Comment stopper les chaleurs d’un chien femelle ou du moins, comment les gérer ?

Les symptômes de la chienne en chaleur sont facilement observables physiquement et au niveau de son comportement. Une fois que vous vous en rendez compte, notez la date pour pouvoir prévoir les prochaines.

Comment détecter les chaleurs d’une chienne ?

Physiquement, le gonflement de la zone vulvaire, beaucoup d’allers retours pour faire pipi et des pertes importantes de sang sont les premiers signes. Au niveau du comportement, elles recherchent l’attention des mâles en écartant leurs pattes et en acceptant le chevauchement. Des signes qui sont évocateurs ! Mais elles peuvent aussi manifester un comportement agressif.

Combien de fois par an une chienne a ses chaleurs ? Elles arrivent tous les 6 mois et ont une durée de 23 jours, ce qui est plutôt fréquent.

Voici des astuces pour éviter certains désagréments liés à cette période naturelle :

  • La promener en laisse afin d’éviter qu’elle ne parte ;
  • La protéger avec des culottes spécifiques permettant de diminuer les écoulements de sang dans votre maison ;

D’autres moyens peuvent permettre de diminuer les effets des chaleurs comme la pilule contraceptive pour votre boule de poils. Sous forme de comprimés ou d’une injection à réaliser une à deux fois par an soit tous les 6 mois, une prise prolongée est néanmoins déconseillée car elle a de nombreux effets secondaires.

À quel âge les chaleurs des chiennes surviennent-elles ? Vous pourrez avoir besoin de mettre en place ces astuces à l’âge de 5 à 8 mois pour les races de petite taille et de 11 à 12 mois pour les races un peu plus grandes. Plus votre boule de poils a un gabarit imposant et plus tard elles les ressentiront.

Comment arrêter les chaleurs de ma chienne ou de mon chien, de manière définitive ?

Mais alors, comment arrêter les chaleurs de ma chienne ou de mon chien de manière définitive ? Il existe plusieurs manières d’arrêter totalement ces épisodes de rut ou de chaleurs en fonction du sexe de votre toutou.

La castration de votre chien ou la stérilisation de votre chienne permettent de venir à bout de ces périodes de variations hormonales.

En effet, si elles deviennent gênantes pour vous et que votre chien fugue ou marque son territoire de manière intempestive par le biais de son urine ou encore qu’il fait preuve de beaucoup d’agressivité, la castration est parfois la meilleure solution.

Consistant à l’ablation des testicules ou à une castration chimique, ces opérations ont pour objectif d’arrêter la sécrétion de testostérone, à l’origine du rut chez le chien dès ses 6 mois.

La stérilisation des chiennes est réalisée de manière chirurgicale par l’ablation ou l’exérèse des ovaires, lorsque le besoin s’en ressent mais le plus tôt possible est le mieux afin de limiter les risques d’infections et de cancers.

Il ne faut pas oublier que c’est un phénomène tout à fait naturel qu’il faut respecter ! Une attitude inverse pourrait porter atteinte à la santé de votre toutou adoré.

Pour plus d’astuces sur nos poilus, rendez-vous sur le blog canin de Dog Chef !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Download Google Chrome

×