Commandez Dog Chef
Profitez de 20% de réduction sur votre boîte d'essai !

Mon chien est constipé, que faire ?

Qu’est-ce qui cause la constipation chez les chiens ?

Si votre chien a des difficultés à faire ses besoins, cela peut avoir plusieurs causes. En voici quelques-unes :

Trop peu de fibres

La constipation est généralement due à un manque de fibres dans l’alimentation de votre chien : les fibres agissent comme des mini-éponges absorbant le liquide dans les intestins. Elles assurent que les selles restent molles et transitent aisément par les intestins.

Quelle est la solution ? Optez pour une alimentation plus riche en fibres ou ajoutez un supplément de fibres à la nourriture de votre chien.

Excès de calcium

Le calcium est en principe excellent pour la santé du chien. Toutefois, si votre poilu absorbe plus de calcium que la quantité que son corps est à même d’absorber, le surplus doit être évacué. Les selles contenant beaucoup de calcium sont dures et blanches et peuvent bloquer les intestins de votre chien, ce qui entraînera la constipation.

Le cartilage de poulet ou le jarret de porc contiennent une quantité énorme de calcium. Pour garder les selles de votre chien suffisamment molles, mieux vaut ne pas lui donner trop ce type d’en-cas.

Conseil : Votre chien adore mâcher et vous ne voulez pas le priver de son passe-temps favori ? Dans ce cas, donnez-lui du bois de cerf . Le bois de cerf contient également du calcium, mais les particules se libèrent beaucoup plus lentement, de sorte que votre poilu n’en absorbera pas trop à la fois.

Manque d’exercice

L’exercice stimule le transit intestinal. Si votre chien ne bouge pas assez, ses intestins bougeront moins aussi. Par conséquent, les selles resteront plus longtemps dans l’intestin. La paroi intestinale absorbe l’humidité des selles, ce qui les rend de plus en plus sèches, plus dures et plus difficiles à évacuer. 

Boire insuffisamment d’eau

Les selles humides et molles transitent facilement dans les intestins du chien. Si votre chien boit trop peu d’eau, ses selles seront dures et plus difficiles à évacuer, ce qui peut provoquer la constipation.

Conseil : Donnez à votre chien une nourriture riche en eau comme par exemple des aliments en conserve ou des repas frais plutôt que des croquettes.  Comme cette nourriture contient plus d’eau, votre chien sera mieux hydraté.

L’âge

Les chiens âgés souffrent plus facilement de constipations. Au fil des ans, l’intestin a tendance à s’étirer. Les muscles s’affaiblissent et le volume de stockage augmente, de sorte que les selles séjournent plus longtemps dans l’intestin en devenant plus sèches et plus dures.

D’autres facteurs liés à la vieillesse y contribuent également :

  • Les médicaments contre certaines maladies de vieillesse (par exemple, les rhumatismes)
  • Diminution de l’activité physique en raison de fatigue ou de douleurs articulaires
  • Le chien ne boit pas suffisamment car il a moins soif

L’influence de certains médicaments

Les médicaments ont parfois des effets secondaires indésirables, comme par exemple la constipation. Certains médicaments peuvent provoquer ce malaise :

  • Les antihistaminiques (traitement d’allergies et de troubles gastriques)
    • Les opiacés (analgésiques puissants)
    • Les diurétiques (augmentant la diurèse et utilisés contre l’hypertension artérielle, contre les œdèmes et l’insuffisance cardiaque)
    • Certains antiacides
    • Certains médicaments utilisés contre le cancer

Votre chien ressent-il des effets secondaires de son traitement ou souhaitez-vous réduire celui-ci progressivement ? Demandez toujours d’abord conseil à votre vétérinaire.

Glandes anales obstruées

Les chiens qui souffrent fréquemment de constipations ont souvent aussi des problèmes au niveau des glandes anales. Normalement, celles-ci se vident automatiquement lors de la défécation, mais si votre chien ne défèque pas (suffisamment), ses glandes anales peuvent s’obstruer.

Les symptômes de glandes anales obstruées sont les suivants :

  • Une protubérance au niveau de l’anus
    • Le chien se gratte et se mord sous la queue
    • Il fait ’la luge’ en traînant son arrière-train sur le sol.

Vous pouvez vider vous-même les glandes anales obstruées mais si vous avez l’estomac sensible, mieux vaut le demander à votre vétérinaire.

Problèmes de prostate

L’hypertrophie de la prostate entraîne souvent des problèmes urinaires tels que des mictions fréquentes et des douleurs pendant la miction. Parfois, la prostate devient si grosse qu’elle fait également pression sur le gros intestin, ce qui entraîne des selles aplaties et des constipations.

Problèmes de métabolisme ou de la thyroïde

Le métabolisme transforme les nutriments en éléments constitutifs et en déchets. Lorsque le métabolisme de votre chien ralentit, par exemple en raison d’un fonctionnement lent de la glande thyroïde, c’est tout le système digestif qui ralentit. Les selles restent plus longtemps dans les intestins, s’assèchent et augmentent le risque de constipation.

Hernie périnéale

Dans le cas d’une hernie périnéale, les muscles entourant l’anus de votre chien sont affaiblis ou déchirés. Une sorte de poche se forme à côté de l’anus, dans laquelle peut se trouver une partie du gros intestin. Par conséquent, les selles doivent faire un tour supplémentaire pour quitter le corps. Si cela ne fonctionne pas, on parle d’une obstruction.

Troubles neurologiques

Lorsque la moelle épinière de votre chien est endommagée à cause d’un accident ou par détérioration, comme dans le cas d’une myélopathie dégénérative, les signaux du cerveau n’atteignent plus  les intestins. C’est ce que nous appelons une rupture. Les intestins continueront à absorber les nutriments, mais l’activité musculaire s’amoindrit, ce qui ralentira le mouvement des selles dans le système digestif. Pour les chiens qui ne se soulagent plus spontanément, il existe des suppositoires qui activent le transit.

Stress et autres problèmes psychologiques

Dans une situation de stress, votre chien est dans un état de fébrilité élevé, ce qui augmente l’afflux de sang vers le cœur, le cerveau et les muscles. Le cœur bat plus vite, de l’adrénaline se libère et la réactivité du chien monte en flèche. Toutefois, le revers de la médaille est que l’afflux de sang vers les intestins diminue. Au bout d’un certain temps, l’activité intestinale ralentira et l’animal risquera de souffrir de douleurs abdominales, de ballonnements et de constipation.

Douleurs articulaires

Certains problèmes articulaires, comme par exemple des rhumatismes, peuvent causer des douleurs lorsque votre chien s’accroupit. Par conséquent, il essaie de retarder le plus possible l’évacuation de ses intestins, de sorte que ses selles deviennent dures et qu’il devient constipé.

Après une opération récente

Une opération récente peut également causer des douleurs ou des difficultés à adopter certaines positions. Si votre chien évite de se soulager ou gémit de douleur pendant l’évacuation, il est préférable d’en informer votre vétérinaire le plus rapidement possible, car il peut s’agir de complications telles qu’une infection de la plaie ou une rupture de la cicatrice.

Une tumeur dans le système digestif

Des tumeurs qui compriment la gorge, l’estomac ou les intestins du chien, peuvent entraver le passage des nutriments et des déchets dans le système digestif.

En outre, certaines tumeurs peuvent également causer de fortes douleurs. Pour éviter celles-ci, un chien atteint d’une tumeur près de l’anus, par exemple,  essaiera de retarder l’évacuation le plus longtemps possible. Les selles restent donc plus longtemps dans les intestins, et leur évacuation devient de plus en plus difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Download Google Chrome

×