Un chien peut-il se noyer ? 

La plupart des chiens sont capables de nager, même si cela n’est pas inné chez toutes les races. Certains chiens comme les labradors sont d’excellents nageurs. D’autres en revanches auront plus vite tendance à couler, c’est le cas notamment des chiens à nez plat, tout simplement parce que ces derniers n’ont pas des capacités respiratoires très élevées et s’essoufflent beaucoup plus vite. Une noyade n’est donc jamais exclue. 


Comment cela peut-il arriver ? 

Même si la plupart des chiens savent instinctivement nager, le risque zéro n’existe pas. En effet, il existe de multiples raisons qui conduisent à la noyade : 

  • Le chien ne sait pas sortir de l’eau : c’est le cas notamment des chiens tombés dans des piscines et qui n’arrivent pas à sortir, ils finissent pas s’épuiser et couler. 
  • Le chien est physiquement épuisé : une lutte contre le courant peut amener le chien à un stade d’épuisement intense qui l’empêche physiquement de continuer à nager
  • Le chien est submergé : le risque de submersion est accru dans des mers agitées
  • Le facteur génétique : les chiens à nez plats tels que les bouledogues auront plus de difficultés à maintenir la tête hors de l’eau, le risque de noyade est plus élevé chez ces chiens 


Que faire en cas de noyade ? 
  1. La première chose à faire est bien entendu de sortir l’animal de l’eau. Attention, ne mettez pas votre propre vie en danger ! Prenez en compte vos capacités physiques ainsi que la force du courant ou des vagues. Au besoin, emportez avec vous un objet flottant pour vous aider. Lorsque votre chien est sorti de l’eau, appelez immédiatement un vétérinaire afin que celui-ci intervienne dans les plus courts délais.
  2. Il vous faudra ensuite, si possible, évacuer l’eau contenue dans les voies respiratoires : en fonction de votre force et du poids de votre chien, penchez le chien vers l’avant en le soulevant par les pattes arrières (tête en bas)
  3. Examinez votre chien : Est-il conscient ? Appelez-le et tentez de le stimuler. S’il ne réagit pas, prenez soin de libérer les voies aériennes en nettoyant l’intérieur de sa gueule et cherchez sa respiration
  4. Si votre chien est inconscient : Placez le en P.L.S (Position Latérale de Sécurité), placez sa tête en position déclive (vers le bas) afin de dégager au mieux les voies aériennes et permettre l’évacuation d’eau de celles-ci. Vérifiez que votre chien respire encore.
  5. Séchez et couvrez votre chien : en attendant le vétérinaire

⚠️ Si votre chien est inconscient et qu’il ne respire pas : Il vous faudra procéder immédiatement à une réanimation cardio-pulmonaire jusqu’à l’arrivée du vétérinaire. 


Prévention 

Comme toujours, le mieux est rester attentif en gardant un oeil constant sur nos poilus. Quelques réflexes simples peuvent éviter les catastrophes : 

  • Evitez les courants trop forts qui risqueraient de l’épuiser
  • Attention aux piscines : si votre chien a tendance à sauter dans l’eau, restez vigilants et ne laissez jamais votre chien sans surveillance
  • Ne jetez pas votre chien dans une eau trop froide : cela augmente le risque d’hydrocution pouvant mener à un arrêt cardiaque. Si votre chien a chaud, nous vous invitons à lire cet article pour savoir quoi faire (link)
  • Pourquoi ne pas investir dans un gilet de sauvetage pour chien ? 


Conclusion 

L’objectif de cet article n’est bien entendu pas de vous faire peur mais simplement de vous mettre en garde car le risque zéro n’existe pas. Comme dit dans l’article sur les coups de chaleur (link), mieux vaut prévenir que guérir. Ceci étant dit, nous vous souhaitons d’excellentes vacances ! :-) 

Continuer à lire

Lees verder

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Download Google Chrome

×